Category Archives: Google Africa Blog

Google Africa Blog

Google Startup Week Lagos – helping Launchpad Accelerator Africa startups take their businesses global

This week, we witnessed a number of Google Launchpad Accelerator Africa startups take several steps closer to achieving their goals. Class 4 of Launchpad Accelerator Africa graduated in Lagos at the first-ever Google Startup Week in Nigeria, while select Launchpad Accelerator Africa alumni had a chance to pitch for funding from some of Africa & the UK’s top venture capitalists (VCs). The event featured startups from across Africa.

The alumni, from classes 1, 2 and 3, are fresh out of a three-month Google for Startups UK Africa Immersion Programme in London. This is a 12-week immersion programme designed to bring the best of Google and the London startup ecosystem to tech companies from Africa that do not yet have a presence in the UK.

Google for Startups UK Africa, in partnership with Launchpad Accelerator Africa, aims to connect high potential early-stage startups with dedicated support to help them take their startup to the next level.

Google Launchpad Accelerator Africa focuses on working with startups that are setting out to tackle some of Africa’s biggest challenges. It’s built into the selection process. As Launchpad Accelerator Africa, we believe African companies can solve Africa’s problems, and we want to help them do that.

Every year, Africa’s economic growth continues to strengthen. Google for Startups has put its weight behind supporting the continent’s startups as they continue to build great products and tackle key global social issues. This is an incredibly exciting space, which is very relevant to UK ecosystem and investors.

During Google Startup Week Lagos, the Launchpad Accelerator Africa team also celebrated the graduation of Launchpad Accelerator Africa Class 4, which comprises 12 startups from six countries, addressing six different sectors. Between them, they have raised $4.3m, created over 300 jobs and signed up over 110 000 users. These companies had collectively raised in excess of $600 000 before the programme, and have been able to use Launchpad Accelerator Africa to scale their businesses to new levels.

Google Startup Week Lagos was particularly special for me because it provided an opportunity for participants from all 4 classes get a chance to meet, engage with each other, and share their experiences for the first time.

Since Launchpad Accelerator Africa was first announced in late 2017, the programme has worked with 47 startups on their growth journey. These companies have raised millions of dollars in investments and created hundreds of jobs across the continent.
All the selected startups receive working space, and access to expert advisers from Google, Silicon Valley, and Africa. Participants also receive travel and PR support during each three-month programme.

The Class 4 startups graduating at Google Startup Week Lagos, in alphabetical order, are: 
  • Afara Partners (Nigeria): Afara Partners offers platforms that provide services to the financially underserved/excluded.
  • BrandBook (South Africa): BrandBook is a mobile app that incentivises users to take a picture of their receipts, allowing it to harvest consumer purchase behaviour across all channels.
  • Elewa (Kenya): Elewa is a toolkit for establishing scalable high-quality training programs within existing education- or professional institutions.
  • Eversend (Uganda): Eversend is a multi-currency e-wallet that allows you to exchange, spend and send money at the best possible rates. It also includes insurance, virtual debit cards, and bill payments.
  • OZÉ (Ghana): OZÉ brings African small businesses into the digital era, equipping their owners to make data-driven decisions to improve their performance and access capital. 
  • Phenomenal Technologies (Zimbabwe): Phenomenal Technologies offers low-cost field excursions for learners through virtual reality. 
  • REACH (Nigeria): REACH recognises, categorises and interprets transaction data from SMS and other sources, making this data available as individual financial and market insights.
  • Sortd (South Africa): Sortd aims to re-invent email with the world's first All-in-One productivity suite for Gmail and GSuite.
  • TradeBuza (Nigeria): The TradeBuza is a cloud-based web and mobile application, which digitises contract farming and trade.
  • Tulaa (Kenya): Tulaa is an online-to-offline marketplace for smallholder farmers in Africa.
  • XEND (Nigeria) : XEND allows users to make and receive payments, offline or online.
  • WorkPay (Kenya): WorkPay is a cloud-based employee management and payment solution using the power of mobile and biometrics.


London Immersion Africa Startups:
  • 54gene (Nigeria) - African DNA makes up only 2% of genetic research material used in pharmaceutical research. Founded in 2019, 54gene is creating the world’s first and largest pan-African biobank. 
  • Fieldinsight (Nigeria) - Fieldinsight helps to collect data in a structured manner using mobile and IoT devices. It then aggregates and represents this data through visualisations to help businesses make the best decisions.
  • Kwara (Kenya) - Kwara powers financial cooperatives with technology so they can meet their members needs instantly.
  • OkHi (Kenya) - 4 billion people across emerging markets do not have a physical address, costing economies $175bn a year. Based in Nairobi, OkHi creates digital addresses for people, which they can use (for free) to access reliable business services. 
  • Paps (Senegal) - Paps is an African logistics startup focused on the last mile delivery and domestic markets, with strong client care orientation, allowing live tracking, intelligent address systems and automatic dispatch.
  • Piggyvest (Nigeria) - Piggyvest is an automated savings and investments platform that helps Nigerians save little amounts of money periodically, and then invest those funds for competitive returns.
  • PayGo Energy (Kenya) - PayGo Energy’s connected home gas meter links to a global IoT-based infrastructure for cooking gas delivery within high-density, high-demand urban communities — changing the entire cooking experience for households and unlocking access to clean cooking for a billion people.
  • ThankUCash (Nigeria) - ThankUCash is an analytics and rewards platform built to enable banks and businesses in Africa to acquire, reward and retain loyal customers.
  • Thrive Agric (Nigeria) - Thrive Agric provides farmers with access to finance, data-driven advisory and access to a market upon harvest.
  • Voyc (South Africa) - Voyc is on a mission to accelerate the world's transition towards customer-centricity by making it easy for companies to understand their customers.
Posted by Onajite Emerhor and Fola Olatunji-David, Launchpad Accelerator Africa leads

Helping families in Africa stay safe online

At Google we take online safety very seriously. Educating children on how to be safe and behave wisely online is a priority for us. It’s a responsibility we have willingly embraced, and one that is shared by government, non-profit organizations, the education community and other stakeholders. This is why the annual Web Rangers Africa Summit is important to us, because it brings together learners, teachers, policy-makers, nonprofits and private companies to discuss and find creative solutions on how to scale digital literacy programmes so that more young people and families are empowered with the right information to protect themselves online. 



At the 2019 Web Rangers Summit held in Nairobi, Kenya, we brought together Web Ranger students from South Africa, Nigeria and Kenya, as well as more than 30 of our online safety partners. Over the course of the 2-day summit we discussed the importance of and plans for making information and online safety curriculums easily accessible in schools and to families. We also shared the status of ongoing efforts to expand the Web Rangers program, as well as plans to team up with the Kenya Film Classification Board and the Nigerian National Orientation Agency in 2020 to kickoff a Digital Parenting program aimed at educating guardians, teachers and families on online tools that bring families together to learn, have fun and be safe online.


This year, apart from the Summit, we have advanced our goals to educate and build more awareness on the subject of online safety through roadshows and government partnerships. In October, we partnered with the Cape Town Science Centre to provide grants to local organisations in Kenya, Nigeria and South Africa to deliver safety roadshows to students, parents and teachers. Over 36 000 students, 2 500 parents and 1 400 teachers have been trained as a result of this program.

In Nigeria, we partnered with the Nigerian Educational Research and Development Council to integrate a new online safety curriculum into the national syllabus for primary and secondary schools, with a goal of reaching 56 million learners (year on year) once it is fully integrated into the school system. Similarly, in South Africa, we are partnering with the Western Cape Education Department to pilot online safety curriculum integration in public high schools in the province. The pilot involves schools in the Cape Winelands and Metro South districts. In Kenya, we have collaborated with CODE-IP Trust, the Ministry of Youth and the Kenya Scouts Association to bring Web Rangers to over 55 000 students countrywide.



With more people and children in Africa coming online, the goal to provide education to help them protect themselves is no longer discretionary but a mandate. While the journey towards achieving this end goal is still far, we’re proud to see the impact being achieved by what has been done already. In the words of Harvard professor Rosabeth Moss Kanter, “...small wins, small projects, small differences often make huge differences".

Posted by Fortune Mgwili-Sibanda, Head, Government Affairs & Public Policy, Sub Saharan Africa




 ====



Titre : Aider les familles africaines à surfer sur Internet en toute sécurité

Chez Google nous prenons très au sérieux la sécurité sur Internet. Sensibiliser les enfants à la sécurité sur Internet et les aider à adopter un comportement adapté constitue une priorité pour nous. C’est une responsabilité que nous sommes prêts à assumer et que nous partageons avec le gouvernement, les organisations à but non lucratif, la communauté éducative et d’autres acteurs. En cela, lévénement annuel du Web Rangers Africa Summit est important pour nous : il rassemble des apprenants, des enseignants, des décideurs politiques, des organisations à but non lucratif et des entreprises privées dans le but d’échanger et de trouver des solutions innovantes sur la façon d’étendre les programmes d'apprentissage numérique. L'objectif est qu’un plus grand nombre de jeunes et de familles disposent des informations nécessaires pour aller sur Internet en toute sécurité.

Lors de l’édition 2019 du Web Rangers Summit qui s’est tenue à Nairobi, au Kenya, nous avons réuni des étudiants participant au programme Web Rangers, qui étaient originaires d’Afrique du Sud, du Nigeria et du Kenya, ainsi que plus de 30 partenaires dans le domaine de la sécurité en ligne. Au cours de ce sommet de deux jours, nous avons expliqué l’importance de rendre l’information et les programmes de sécurité en ligne facilement accessibles dans les écoles et de les diffuser auprès des familles, et présenté des projets dans ce sens. Nous avons aussi fait le point sur les actions en cours pour étendre le programme Web Rangers, ainsi que sur le projet de s’associer au Kenya Film Classification Board et à la Nigerian National Orientation Agency en 2020. Ce partenariat a pour but de lancer un programme d’éducation parentale au numérique avec pour objectif de sensibiliser les tuteurs, les enseignants et les familles aux outils en ligne, lesquels rassemblent les familles pour apprendre, s’amuser et surfer en ligne en toute sécurité.

Cette année, outre le Sommet, nous avons réalisé une partie de nos objectifs d’éducation et de sensibilisation en matière de sécurité sur Internet grâce à des tournées de présentation et à des partenariats avec les gouvernements. Au mois d’octobre, en association avec le Centre des sciences du Cap nous avons octroyé des financements à des organisations locales au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud pour organiser des tournées d’information sur la sécurité à l’intention des élèves, des parents et des enseignants. Plus de 36 000 élèves, 2 500 parents et 1 400 enseignants ont été formés grâce à ce programme.

Au Nigeria, nous avons établi un partenariat avec le Conseil nigérian pour la recherche et le développement en éducation visant à intégrer un nouveau programme de sécurité sur Internet dans les programmes nationaux des écoles primaires et secondaires, avec l’objectif d’atteindre 56 millions d’apprenants (d’une année sur l’autre) une fois le programme pleinement intégré au système scolaire. De même, en Afrique du Sud, nous travaillons en partenariat avec le Département de l’éducation du Cap-Occidental pour mettre en place une action pilote d’intégration du programme sur la sécurité en ligne dans les établissements secondaires publics de la province. Le projet pilote concerne des écoles des districts de Cape Winelands et de Metro South. Au Kenya, nous avons travaillé en collaboration avec l’organisation CODE-IP, le Ministère de la Jeunesse et l’Association des Scouts du Kenya pour faire passer le nombre de Web Rangers à plus de 55 000 dans tout le pays.

En raison du nombre croissant d’internautes, jeunes et adultes que compte l’Afrique, il est désormais impératif de les aider à se protéger des risques d'Internet. Même si nous sommes encore loin de nos objectifs, nous sommes fiers de voir l’impact des actions menées à ce jour. Pour reprendre les mots du professeur de Rosabeth Moss Kanter, professeur à Harvard, : « les petites victoires, les petits projets, les petites différences font souvent d’énormes différences ».

Poste par Fortune Mgwili-Sibanda, Responsable, Affaires gouvernementales et politiques publiques, Afrique subsaharienne

Google for South Africa: creating a more helpful internet for South Africans


Today, at our first ‘Google for South Africa’ event, we announced products and initiatives to help people in South Africa make more of the opportunities the internet has to offer.


Google Station: high-quality Wi-Fi hotspots in the Cape Flats 
Access to the internet in Africa is growing but it’s still limited. Only 39 percent of Africans have access to the web, compared to 54 percent of people in Asia, 68.9 in Latin America, 87 in Europe and 89 in North America. Many people in Africa don’t have Wi-Fi in their homes, relying instead on the few public Wi-Fi hotspots to connect, communicate and learn.

Today, we’re announcing Google Station for the Cape Flats in the Western Cape: a program to provide fast, free and open Wi-Fi hotspots in partnership with ThinkWifi, an Internet service provider in South Africa.

Google Station is available in more than 100 locations across Langa, Khayelitsha, Gugulethu, Delft, Elsies River, Philippi and more. These areas are some of the most underserved communities with high unemployment and crime rates. By gaining access to information via the internet, we hope that people in these communities will get a more equal opportunity to learn and develop and live more empowered lives.

Bolo and Google Go: Helping you learn and enjoy the best of the web
Google Go makes it easier to discover the best of the internet even on low-RAM smartphones or unstable network connections. Today, we're announcing some updates to make Google Go even more helpful. The Discover feed is now integrated within Google Go to help you stay in the know with your interests, like the latest content on your football team, people of interest, music and news stories. Users are also able to use Google Go’s ‘read out loud’ feature to hear a website or a news story by tapping the play icon when they open a search result.

Starting today, you can access the Google Assistant directly from Google Go. Using only your voice, you can ask Google to call your mum, play the latest Kwesta video, or find the best route to your favourite kota place.

Bolo is a speech-based reading app that helps kids learn how to read in English. It encourages them to read out loud and then provides individual, customised feedback to help improve their reading capabilities. It’s already available in India, Nigeria, Ghana and Kenya and today we’re bringing it to South Africa.

Cameos and the Google Assistant: doing more with Google Search and the Assistant
People come to Google Search for information, you want to know more about the world you live and connect with the things and people you like. You are constantly asking questions and searching for answers from celebrities and influential people as well, from where they grew up to how they got their careers started. So, we created Cameos, a selfie-style video app, which allows celebrities and public figures to answer questions about themselves directly within Google Search.

More and more people are searching using their voice, and often they come to Google Assistant for everyday actions like setting timers or learning how to make the best roast chicken. South Africans have been using the Assistant to get things done since we launched it in South Africa. Now the Assistant can help you do more. From today, you can ask your Google Assistant to order you an Uber or read you South African specific news from your favorite local news outlets.


Every day, people in South Africa and around the world turn to Google for help. We hope that the products and updates we're announcing today will make Google even more helpful for getting things done. We remain committed to bringing the transformational power of technology to people everywhere.

Posted by Nitin Gajria, Regional Director, Google Africa




==============




Google pour l’Afrique du Sud : pour un Internet au service des Sud-Africains
Posté par Nitin Gajria, Directeur régional, Google Afrique

Aujourd’hui, à l’occasion de notre premier événement intitulé « Google pour l’Afrique du Sud », nous avons annoncé le lancement de produits et d’initiatives destinées à aider les Sud-Africains à profiter davantage des possibilités de l’Internet.


Google Station : points d'accès Wi-Fi de haute qualité dans les Cape Flats
Bien que l'accès à Internet gagne du terrain en Afrique, il reste limité. Seuls 39% des Africains ont accès à Internet, contre 54% en Asie, 68,9 % en Amérique latine, 87 % en Europe et 89 % en Amérique du Nord. En Afrique, nombreux sont ceux qui n'ont pas le Wi-Fi chez eux ; ils se servent donc de rares points d'accès Wi-Fi publics pour se connecter, communiquer et apprendre.

Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer la mise en place de Station Google dans les Cape Flats, dans la province du Cap-Occidental : ce programme a pour but de fournir des points d’accès Wi-Fi rapides, gratuits et ouverts en partenariat avec ThinkWifi, fournisseur de services Internet en Afrique du Sud.

Google Station est disponible sur une centaine de sites dans les districts de Langa, de Khayelitsha, de Gugulethu, de Delft, d’Elsies River, de Philippi et d’autres encore. Ces quartiers abritent les communautés les moins bien desservies, avec des taux de chômage et de criminalité élevés. En accédant à l’information via Internet, nous espérons que les membres de ces communautés pourront à leur tour bénéficier d’opportunités d’apprentissage et de développement, et prendre davantage leur vie en main.


Bolo et Google Go : vous aider à apprendre et à profiter du meilleur du web
Google Go permet de profiter aisément d’Internet, même sur les smartphones à capacité de mémoire limitée ou avec des connexions capricieuses. Aujourd’hui, nous annonçons un certain nombre de mises à jour qui rendront Google Go encore plus performant. La fonction Discover feed est maintenant intégrée à Google Go pour vous aider à suivre l’actualité qui vous intéresse, comme les derniers résultats de votre équipe de football, les personnalités que vous suivez, la musique et les informations. Les utilisateurs peuvent également utiliser la fonction de lecture à voix haute de Google Go pour « écouter un site Web » ou un article d’actualité en appuyant sur l’icône de lecture lorsqu’ils ouvrent un résultat de recherche.

À partir d’aujourd’hui, vous pouvez accéder à l’Assistant Google directement depuis Google Go. Simplement à la voix, vous pouvez demander à Google d’appeler votre mère, de visionner la dernière vidéo de Kwesta ou de trouver le meilleur itinéraire pour vous rendre chez votre vendeur de kota (sandwich traditionnel) préféré.

Bolo est une appli de lecture basée sur la parole qui aide les enfants à apprendre à lire en anglais. Elle les encourage à lire à voix haute et leur fait ensuite un retour individualisé et personnalisé pour les aider à améliorer leurs capacités de lecture. L’appli est déjà disponible en Inde, au Nigeria, au Ghana et au Kenya et elle arrive aujourd’hui en Afrique du Sud.


Cameos et l’Assistant Google : pour une meilleure utilisation de Google Search et de l’Assistant Google
La fonction Google Search permet de rechercher des informations sur le monde qui vous entoure et de vous connecter à ce qui vous plait et ceux que vous aimez. Parce que constamment vous posez des questions sur les célébrités et personnalités influentes, leur région d’origine et la façon dont elles ont commencé leur carrière, nous avons créé Cameos, une application vidéo de type selfie, qui permet aux célébrités et aux personnalités en vue de répondre directement aux questions à leur sujet dans Google Search.

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire des recherches avec la fonction vocale. Vous utilisez par exemple l’Assistant Google au quotidien pour régler une minuterie ou connaître la meilleure recette de poulet rôti. Depuis que nous avons lancé cette fonctionnalité en Afrique du Sud, les Sud-Africains utilisent l’Assistant pour les aider dans leurs tâches du quotidien. Aujourd’hui, l’Assistant vous offre encore davantage de possibilités. Vous pouvez désormais demander à votre Assistant Google de vous commander un Uber ou de vous lire des informations qui concernent l’Afrique du Sud à partir de vos médias préférés.

Chaque jour, en Afrique du Sud et dans le monde entier, les gens se tournent vers Google pour se faire aider. Nous espérons que les produits et les mises à jour que nous annonçons aujourd’hui rendront Google encore plus utile pour faire avancer les choses. Nous maintenons notre engagement à mettre à la portée de tous, partout dans le monde, le pouvoir qu’a la technologie à transformer nos vies.

Google for Kenya: Preserving our culture, and helping Kenyan businesses to grow

Today at our second Google for Kenya event, we announced more products and programs aimed at helping Kenyan businesses to grow and celebrating Kenya’s cultural heritage. Our theme remains “Twatembea pamoja”, walking together with Kenyans.




Launching our online exhibition: “Utamaduni Wetu: Meet the People of Kenya” 
Utamaduni wetu is Swahili for “our culture”. For over a year now Google Arts & Culture has been working with the National Museums of Kenya (NMK) to digitise Kenyan cultural treasures. With 28 museums, sites and monuments, NMK holds the world’s largest collection of Kenya’s cultural and natural heritage, which has never been digitised. The online exhibition - now online at g.co/kenyanculture - is Google Arts & Culture’s most ambitious project in Africa to date featuring treasures such as Swahili siwa side-horn and the Maasai shield. For the first time everybody in Kenya and around the world will be able to explore the past and present stories of Kenya’s communities through over 10,500 high resolution photographs, more than 100 expert-curated exhibits and over 60 Street Views of iconic sites and museums across Kenya.

Women dancing at the annual Turkana festival. From the collection of National Museums of Kenya

User-generated Street View 
Google has continued to invest in Kenya by adding more and more communities to Street View throughout the country, and we now have nearly 50,000 km of imagery showcasing Kenya's beautiful landscapes and locations on Street View. This has been the result of years of work done in collaboration with partners and local guides who help to keep Maps updated with important local information. Through these partnerships, we’ve now added nearly 36,000 businesses in Kenya to Google Maps for the first time. These businesses can now attract new customers from around the country, and even around the world. That’s economic empowerment for Kenya.


These efforts go past Kenya's borders to Zanzibar and Zimbabwe, where Local Guides are coming together to work with the universities, training locals in the skills they need to build and maintain world-class maps. 




Bolo and Gallery Go: learning made easy and a photo gallery that works offline 
Bolo is a speech-based reading app that helps kids learn how to read in English. It encourages them to read out loud and then provides individual, customised feedback to help improve their reading capabilities. It’s already available in India and Nigeria, and today we’re bringing it to Kenya. Bolo uses Google’s existing speech recognition and text-to-speech technology that power the Google Assistant, to serve as a personalised reading tutor for kids, and works even when completely offline.

With the growth of Android, more Kenyans have phones that take pictures. But not everyone has access to reliable, high-speed internet or cloud backup to quickly find a photo.
                                              
Gallery Go is designed for people who don’t have a reliable internet connection. It brings many of the best features of Google Photos on device, to help you find, edit and manage your photos even when you’re offline.

The app keeps your photos automatically organized and make your snaps look their best with easy editing tools such as one-tap auto-enhance. The app is only 10MB to keep your phone light and fast, so that you can spend more time capturing memories. 

Gallery Go is available today on Google Play for devices running Android 8.1 (Oreo) or higher and will come pre-installed as the gallery app on the Itel S15 and select A55 devices, which are available in Kenya.



Grow with Google Initiatives 
Two years ago, we announced initiatives aimed at getting people in Africa the right skills and tools to make the digital world work for them, their businesses and their communities.

As of today, our digital skills program has trained more than 4 million Africans as we work to reach the 10 million promised. In Kenya, we have trained over 1 million Kenyans on various digital skills relevant to their career goals and business needs. Over 50% of Kenyans trained have seen impact on new jobs, career progression or business growth. This skills development initiative is aimed at unlocking the talent that exists on the continent, equipping our youth for the future of work, and providing them with critical thinking skills that can be applied to create scalable solutions to local problems.

We also aimed to train 60 startups over 3 years with our Launchpad Accelerator Africa program. Since launching last year, 35 startups have graduated, and they’ve created 385 jobs and raised over $19-million. 11 of these are Kenyan startups: Pezesha, Flexpay, Cloud9xp, PayGo Energy, Data Integrated Limited, Kwara, OkHi, Tambua Health Inc., Elewa, Tulaa and WorkPay.



YouTube Gold & Silver Buttons  
Over the past year, we’ve seen an 80% increase in mobile usage of YouTube: more people spending more time watching YouTube videos. This growth is fueled by all of the incredible content that creators are uploading to YouTube. Globally, over 500 hours of video are uploaded to YouTube every minute. 

Today we awarded the Gold Play Button, an award for YouTube channels that surpass 1 Million subscribers, to The Churchill Show. The Churchill Show is the second YouTube channel in Kenya to receive the gold play button after Citizen TV.

Ten Kenyan YouTube content creators who have hit 100,000+ subscribers were awarded the Silver Play Button. They are Sharon Waniz, Alex Mathenge, Wabosha Maxine, Timeless Noel, MCA Tricky, Khaligraph Jones, King Kaka, Bahati, The WaJesus Family and Joanna Kinuthia.

These awards are a testament to the hard work and dedication that these creators have shown in developing their channel to such a professional level.  



We hope that the products and updates we're announcing today will help Kenyans make the most of the Internet, grow the economy and preserve their rich culture and diversity. We remain committed to bringing the transformational power of technology to people everywhere.




Posted by Charles Murito, Country Director Google Kenya



 ====



Google pour le Kenya : Préservant notre culture et aidant les entreprises Kényanes à croître

Aujourd’hui, lors de notre deuxième événement Google pour le Kenya, nous avons annoncé de nouveaux produits et programmes visant à stimuler le développement économique et à célébrer le patrimoine culturel du Kenya. Notre thème reste « Twatembea pamoja » (marcher ensemble avec les Kényans). 




Lancement de notre exposition en ligne : « Utamaduni Wetu : Faites connaissance avec les Kényans »
Utamaduni wetu signifie « notre culture » en Swahili. Depuis plus d’un an, Google Arts & Culture collabore avec les musées nationaux du Kenya (NMK) pour numériser les trésors culturels kényans. Avec 28 musées, sites et monuments, la NMK détient la plus grande collection mondiale du patrimoine culturel et naturel du Kenya, lequel n'a jamais été numérisé. Cette exposition en ligne, désormais accessible sur le site g.co/kenyanculture, est le projet le plus ambitieux de Google Arts & Culture en Afrique à ce jour, avec des trésors tels que le cor Siwa swahili et le bouclier Maasai. Pour la première fois, les Kényans et le monde entier pourront découvrir l’histoire passée et actuelle des communautés du Kenya avec plus de 10 500 photographies haute résolution, plus de 130 expositions organisées par des experts et plus de 60 vues Street View des sites et musées emblématiques du Kenya. 



Vues Street View générées par les utilisateurs

Google continue à investir au Kenya en ajoutant de plus en plus de communautés à Street View dans tout le pays. Nous avons maintenant plus de 50 000 km d’images représentant les superbes paysages et sites du Kenya. Tout ceci est le résultat de plusieurs années de travail en collaboration avec des partenaires et des guides locaux qui contribuent à actualiser Google Maps avec des informations locales importantes. Ces partenariats ont permis d’ajouter environ 36 000 entreprises kényanes dans Google Maps. Désormais, des entreprises peuvent attirer de nouveaux clients de l’ensemble du pays, voire du monde entier et ainsi favoriser la croissance économique du Kenya.

Tout ce travail dépasse les frontières du Kenya pour englober Zanzibar et le Zimbabwe, où des guides locaux se regroupent pour travailler avec les universités et forment les populations locales aux compétences dont elles ont besoin pour créer et actualiser des cartographies de qualité incomparable.



Bolo et Gallery Go: apprendre en toute simplicité et une galerie de photos accessible hors ligne
Bolo est une appli de lecture basée sur la parole qui aide les enfants à apprendre à lire en anglais. Il les encourage à lire à voix haute et leur font ensuite un retour individualisé et personnalisé pour les aider à améliorer leurs capacités de lecture. L’appli déjà disponible en Inde et au Nigeria, arrive aujour’hui au Kenya.

Gallery Go : Avec le succès des Android, de plus en plus de Kenyans possèdent des téléphones qui prennent des photos. Mais tout le monde n'a pas accès à un Internet haut débit fiable ou au stockage sur le cloud pour trouver rapidement une photo. 

Gallery Go est conçue pour ceux qui ne disposent pas d'une connexion Internet fiable. L’appli offre bon nombre des meilleures fonctionnalités de Google Photos sur appareil, pour vous aider à trouver, modifier et gérer vos photos, même lorsque vous êtes hors ligne. 

Elle organise automatiquement vos photos et permet de les retoucher grâce à des outils faciles à utiliser tels que l'auto-amélioration en un seul clic. L'appli ne demande que 10 Mo pour garder un maximum d’espace et de rapidité sur votre téléphone et passer plus de temps à prendre des photos souvenirs. 

Gallery Go est disponible dès aujourd'hui sur Google Play pour les appareils fonctionnant sous Android 8.1 (Oreo) ou supérieur, et seront préinstallés en tant qu'appli galerie sur l'Itel S15 et certains appareils A55, disponibles au Kenya. 




Les initiatives Grow with Google

Il y a deux ans, nous avons présenté des initiatives visant à fournir aux Africains les compétences et les outils dont ils ont besoin pour qu’eux-mêmes, et à travers eux leurs activités et leurs communautés, puissent profiter des avantages du monde numérique.

À ce jour, notre programme de compétences numériques nous a permis de former plus de 4 millions d’Africains sur les 10 millions prévus. Au Kenya, ce sont plus de 1 million de Kényans et plus de 50% des Kényans formés ont trouvé de nouveaux emplois, et ont vu la progression de carrière ou la croissance de l'entreprise..

Nous avions également prévu de former 60 startups en 3 ans avec notre programme Launchpad Accelerator Africa. Depuis son lancement l'an dernier, 35 startups ont été sélectionnées, ont créé 385 emplois et levé plus de 19 millions de dollars. Onze d’entre elles sont des startups kényanes : Pezesha, Flexpay, Cloud9xp, PayGo Energy, Data Integrated Limited, Kwara, OkHi, Tambua Health Inc., Elewa, Tulaa et WorkPay.




YouTube Gold & Silver Buttons

L’année dernière, l’utilisation mobile de YouTube a bondi de 80 % : les vidéos YouTube sont de plus en plus consultées et les internautes consacrent de plus en plus de temps à cette activité. Cette hausse s’explique par la qualité incroyable des contenus que les créateurs chargent sur YouTube. À travers le monde, ce sont plus de 500 heures de vidéo qui sont chargées sur YouTube chaque minute. 

Aujourd’hui, nous avons remis le « Gold Play Button », un prix qui récompense les chaînes YouTube qui dépassent 1 million d’abonnés à The Churchill Show. The Churchill Show est la deuxième chaîne YouTube du Kenya à recevoir le Gold Play Button après Citizen TV.

10 YouTubeurs kényans qui ont dépassé les 100 000 abonnés ont reçu le « Silver Play Button ». Il s’agit de Sharon Waniz, Alex Mathenge, Wabosha Maxine, Timeless Noel, MCA Tricky, King Kaka, Bahati, The WaJesus Family et Joanna Kinuthia.

Ces prix viennent récompenser le travail et le dévouement dont ces créateurs ont fait preuve pour développer leur chaîne à ce niveau de professionnalisme. 


Nous espérons que les produits et informations que nous annonçons aujourd’hui aideront les Kényans à tirer le meilleur parti d’Internet, à développer l'économie de leur pays et à préserver la richesse de leur culture et de leur diversité. Nous maintenons notre engagement à mettre à portée de tous, partout dans le monde, le pouvoir qu'a la technologie à transformer nos vies.


Publié par Charles Murito, Directeur de pays pour Google Kenya

Google supports Africa Code Week empowering over 100,000 students through Computer Science

According to a recent WEF report on digital skills, only about 1% of African children leave school with basic coding skills, and 30% of employers across Africa identify inadequately skilled workforces as a major constraint to business growth. 


In 2017 we began actively making commitments in Africa to combat this. One of those commitments was to help 10 million Africans acquire digital skills that will prepare them for the jobs of the future. We are also intensifying our efforts to equip the upcoming generation with skills they need to become active players in Africa's emerging digital economy. One of the ways we are doing this is through our partnership with SAP.
Since 2015, through the Grow with Google Community Microgrant, we have partnered with SAP to sponsor local organisations to facilitate hands-on coding workshops through their Africa Code Week Program. Last year, we provided grants to 53 organizations across 11 countries. This year we will be funding 55 organizations across 18 countries. To facilitate this learning opportunity, Google is supporting the delivery of hands-on coding curriculum, like CS First; a free, easy to use, video guided scratch based coding content for kids aged 9 to 16. Google also provided coding content for areas with limited internet access and digital devices through CS unplugged.



Here’s a list of the awarded organizations-

Benin
AISEC, Benin

Botswana
Dream Factory
The Clicking Generation
Ngwana Entreprise

Cameroun
Institut Salomon
Genuis Centers
Club Programmation


The Library Project Trust (The Bookery)

Togo
Association pour le Refondation Laigue du Togo

Tunisia
MentorNations

Uganda
Youth for reconciliation & leadership

Zimbabwe
Girls in STEM Trust

Posted by Mojolaoluwa Aderemi-Makinde, Head, Brand and Reputation, Africa and Guillaume Sekko, Computer Science Education Program Manager Europe & Africa


 ====


Google soutient Africa Code Week qui permet à plus de 100 000 étudiants d'apprendre l’informatique

Selon un rapport WEF récent sur les compétences numériques, seulement 1 % des enfants africains quittent l’école avec des aptitudes de base en codage, et 30 % des employeurs en Afrique considèrent le manque de qualification comme un frein majeur au développement économique. 


En 2017, nous avons commencé à nous investir en Afrique pour lutter contre cet état de fait. L’un de ces engagements consistait à aider 10 millions d’Africains à acquérir les compétences numériques qui les prépareront aux emplois de demain. Nous intensifions également nos efforts afin de donner aux prochaines générations les compétences dont elles ont besoin pour contribuer activement à l’émergence de l’économie numérique en Afrique. Pour ce faire, nous nous appuyons notamment sur notre partenariat avec SAP.


Depuis 2015, avec le Grow with Google Community Microgrant, nous collaborons avec SAP pour aider les organisations locales à organiser des ateliers de codage pratiques dans le cadre du programme Africa Code Week. L'année passée, nous avons accordé des bourses à 53 organisations de 11 pays. Cette année, nous allons attribuer des financements à 55 organisations de 18 pays. Pour faciliter cet apprentissage, Google soutient l’organisation de cursus de codage, comme CS First, un programme vidéo gratuit et convivial de formation au codage pour enfants âgés de 9 à 16 ans. Google a également proposé des formations en codage dans les zones ayant un accès limité à Internet et aux appareils numériques grâce à CS unplugged.


Voici une liste des organisations récompensées -



Par Mojolaoluwa Aderemi-Makinde, Responsable, Marque et Réputation, Afrique et Guillaume Sekko, Directeur des programmes de formation en informatique - Europe et Afrique

Discover new information and inspiration from Google, personalized for you

We launched Discover last year to surface relevant content to people even when they’re not searching. It has since grown dramatically: globally, more than 800 million people use it to stay up to date on their interests. Discover is live already in Nigeria, Egypt, Ghana, Kenya, Cote d’Ivoire, South Africa, and Uganda and today we’re rolling it out to twenty new countries including Zimbabwe, Zambia, Tunisia, Tanzania, Chad, Somalia, South Sudan, Namibia, Mozambique, Morocco, Madagascar, and Libya. We hope this launch will help people across Africa uncover fresh and interesting content about things that matter to them.

Discover, explore, and be inspired - without having to type
People have long turned to Google to get answers, learn about the world, and dig deeper on topics they’re passionate about. Discover makes it easier than ever to do this — even when you don’t know what to search for. It provides an ongoing look at the things you care about with a stream of cards offering the latest content on your sports teams, people of interest, music, and news stories.
Discover is customized for your interests
Discover uses machine learning to anticipate what’s interesting and important to you. While Discover automatically gets better the more you use Google, you can also follow topics from Search results. Look for the “Follow” button next to certain types of search results—including movies, sports teams, music artists, famous people, and more. A quick tap of the the follow button and you’ll start getting updates and stories about that topic.

Available in the Google App, Google Go and Chrome
You can find Discover across multiple Google products: within the Google App, Google Go, and Chrome. And soon, Discover will be available on Google.com on all mobile browsers.

Discover is your entry point to the web, where you can not only search, but also discover useful, relevant information and inspiration about the topics you care about most. Keep exploring!
Posted by Nishant Ranka, Product Manager


 ====


Avec Discover, Google apporte l'information et l'inspiration qui vous correspond
L’année dernière, nous lancions la fonction Discover, qui suggère aux utilisateurs des contenus personnalisés sans effectuer de recherche. Depuis, Discover a connu une croissance spectaculaire : plus de 800 millions d’internautes l’utilisent à travers le monde pour suivre l’actualité de leurs centres d’intérêt. Déjà disponible au Nigeria, en Égypte, au Ghana, au Kenya, en Côte d’Ivoire, en Afrique du Sud et en Ouganda, cette fonction est aujourd’hui proposée dans vingt nouveaux pays, dont le Zimbabwe, la Zambie, la Tunisie, la Tanzanie, le Tchad, la Somalie, le Soudan du Sud, la Namibie, le Mozambique, le Maroc, Madagascar ainsi que la Libye. À travers ce nouveau déploiement, nous espérons aider les internautes du continent africain à découvrir des contenus intéressants sur les sujets qui leur tiennent à cœur.


Découvrez, explorez et laissez-vous inspirer sans rien à saisir
Les internautes se tournent vers Google depuis des années pour obtenir une réponse à leurs questions, en apprendre davantage sur le monde et approfondir leurs connaissances sur des sujets qui les passionnent. Avec Discover, tout cela devient encore plus facile, même si vous ne savez pas quelle recherche effectuer : cette fonction vous donne un aperçu en continu de tout ce que vous aimez, avec une série de cartes dédiées à vos équipes favorites, aux personnalités que vous suivez, à la musique ou encore aux actualités.


Discover s'adapte à vos centres d’intérêt
Discover utilise l’apprentissage automatique pour déterminer les contenus susceptibles de vous intéresser. Cette fonction s’améliore automatiquement à mesure que vous utilisez Google, et vous pouvez également suivre les sujets de votre choix à partir des résultats de recherche. Une fois votre recherche lancée, repérez le bouton « Suivre » qui figure à côté de certains types de résultats (films, équipes de sport, musiciens, célébrités, etc.). Il ne vous reste plus qu’à appuyer dessus pour recevoir des actualités et des articles sur le sujet sélectionné !


Disponible dans l’appli Google, Google Go et Chrome
Vous retrouverez Discover dans plusieurs produits Google : l’appli Google, Google Go et Chrome. Discover sera aussi prochainement disponible sur Google.com depuis n’importe quel navigateur mobile.

Porte d’entrée sur le web, Discover permet de rechercher mais aussi de découvrir des informations utiles et pertinentes sur les sujets que vous aimez. L’exploration ne fait que commencer !

Publié par : Nishant Ranka, Product Manager

Google for Nigeria: making our products more helpful to more people

Today, at our third annual Google for Nigeria event, we announced new products and features to make Google more helpful to more people in Nigeria and across Africa.
Building maps that work better for Nigerians
Google Maps helps you navigate, explore and get things done. Nigeria has over 10 million motorcycles and we all know that they move differently from cars. We’re introducing a dedicated travel mode to provide directions and navigation for motorcycles in Nigeria, Benin Republic, Ghana, Rwanda, Togo and Uganda. We're also launching navigation instructions in a Nigerian voice for both motorcycle and car driving modes, so that local names and places get pronounced as they should be.
Traveling through Lagos, one of Africa’s busiest cities, is often a challenge with unpredictable factors that affect journey times. In the next few months, we’ll introduce a new directions experience for Lagos optimized for informal transit, bringing Danfo routes into Google Maps.

To help make it easier to explore places in Nigeria, we’re publishing more panoramic imagery on Street View. We started with imagery of Lagos two years ago, and now there’s imagery of Abuja, Benin City, Enugu and Ibadan with almost 12 thousand kilometers of roads added.

Gallery Go: a photo gallery that works offline
With the growth of Android, more Nigerians have phones that take pictures. But not everyone has access to reliable, high-speed internet or cloud backup to quickly find a photo.
Gallery Go is designed for people who don’t have a reliable internet connection. It brings many of the best features of Google Photos on device, to help you find, edit and manage your photos even when you’re offline.

The app keeps your photos automatically organized and make your snaps look their best with easy editing tools such as one-tap auto-enhance. The app is only 10MB to keep your phone light and fast, so that you can spend more time capturing memories.

Gallery Go is available today on Google Play for devices running Android 8.1 (Oreo) or higher and will come pre-installed as the gallery app on the Itel S15 and select A55 devices, which will be available in Nigeria soon.

Google Go: Helping you enjoy the best of the web
Google Go makes it easier to discover the best of the internet even on low-RAM smartphones or unstable network connections. Today, we're announcing some updates to make Google Go even more useful. The Discover feed is now integrated within Google Go to help you stay in the know with your interests, like the latest content on your football team, people of interest, music and news stories.

Starting next week, you can access the Assistant directly from Google Go. Using only your voice, you can ask Google to call your mum, play the latest Burna Boy video, or find you the best jollof in town. And there’s a new Nigerian voice for the Assistant too.


Google Lens and Bolo: understanding and learning made easy
Google Lens has been helping people to find out more about the world around them through their camera and photos. Now we’re launching Lens inside Google Go to help people read, translate and search the words they see simply by using their camera. You can open Lens, point it at a sign, and listen to the words read out loud. If you don’t speak the language, you can translate it into your own. Today, we’re also launching support for Hausa, Yoruba, and Igbo.
Bolo is a speech-based reading app that helps kids learn how to read in English. It encourages them to read out loud and then provides individual, customized feedback to help improve their reading capabilities. It’s already available in India, and today we’re bringing it to Nigeria and Ghana.

A taste of Nigeria with Google Arts & Culture
Google Arts & Culture cooked up a project, “Come Chop Bellefull: A Taste of Nigeria,” that pays tribute to Nigeria’s vibrant and diverse food culture that spans generations and geography. You can explore Nigerian regional cooking and culture through 2,000 high resolution images and 30 stories created in collaboration with The Centenary Project at the Pan-Atlantic University.

Step inside Mama Ashake’s Kitchen, join the celebration of the New Yam Festival with Nike Davies-Okundaye and discover the secret recipe of Jazzhole owner Tundun Tejuoso’s favourite drinks. Learn more about delicacies from Ofe Owerri to Akara, and Tuwo Masara to Edikaikong.

Supporting Nigerian musicians on YouTube
Today YouTube announced a commitment to support emerging talent in Nigeria. In the initial phase, YouTube is teaming up with Nigerian music star, Mr. Eazi and the emPawa initiative to support 10 emerging Nigerian music artists to build their craft, increase their fanbase and connect with the world through YouTube.

Launched by Mr. Eazi, emPawa Africa empowers the next generation of African artists, equipping them with the tools, knowledge, network and investment they need to become independent music entrepreneurs. So far, emPawa has supported 22 Nigerian artists to provide training to build their skills through digital platforms such as YouTube.

Every day, people in Nigeria, Africa and around the world turn to Google for help. We hope that the products and updates we're announcing today will make Google even more helpful for finding things out and getting things done. We remain committed to bringing the transformational power of technology to people everywhere.

Posted by Juliet Ehimuan-Chiazor, Country Director, Google Nigeria.



 ====



Google pour le Nigeria : Rendre nos produits plus utiles au plus grand nombre 

Aujourd'hui, à l’occasion de notre troisième événement annuel « Google pour le Nigeria », nous avons annoncé de nouveaux produits et de nouvelles fonctionnalités pour rendre Google plus utile à plus de monde au Nigeria et à travers toute l’Afrique.

Des cartes mieux adaptées pour les Nigérians 
Google Maps vous aide à vous déplacer, à explorer et à réaliser ce que vous voulez faire. Le Nigeria compte plus de 10 millions de motos et nous savons tous que se déplacer en moto n’est pas la même chose qu’en voiture. C'est la raison pour laquelle nous avons ajouté un mode de transport dédié pour fournir des indications et des outils de navigation pour les motos au Nigeria. Ce mode sera également disponible dès aujourd'hui en République du Bénin, au Ghana, au Rwanda, au Togo et en Ouganda. Nous lançons également des instructions de navigation avec une voix nigériane pour la conduite moto et voiture, pour que les noms locaux et les lieux soient correctement prononcés.

Traverser Lagos, l'une des villes les plus fréquentées d'Afrique, est souvent un défi avec des impondérables qui affectent les temps de trajet. Dans les prochains mois, nous proposerons une nouvelle offre d’orientation pour Lagos, optimisée pour les transports alternatifs, en intégrant les itinéraires Danfo dans Google Maps.

Pour faciliter l'exploration visuelle des lieux au Nigeria, nous publions plus d'images panoramiques sur Street View. Nous avons commencé à prendre des images de Lagos il y a deux ans, et aujourd'hui, nous ajoutons des images Street View de Abuja, Bénin City, Enugu, Enugu et Ibadan avec près de 12 000 kilomètres de routes supplémentaires.

Galerie Go : une galerie de photos rapide et intelligente accessible hors ligne
Avec le succès des Android, de plus en plus de Nigérians possèdent des téléphones qui prennent des photos. Mais tout le monde n'a pas accès à un Internet haut débit fiable ou au stockage sur le cloud pour trouver rapidement une photo.

C'est pourquoi nous présentons aujourd'hui Galerie Go - une galerie de photos rapidement accessible et intelligente conçue pour les utilisateurs qui ne disposent pas d'une connexion Internet fiable. Gallery Go offre bon nombre des meilleures fonctionnalités de Google Photos sur appareil, pour vous aider à trouver, modifier et gérer vos photos, même lorsque vous êtes hors ligne.

L'appli propose des fonctionnalités astucieuses pour organiser automatiquement vos photos et les retoucher grâce à des outils faciles à utiliser tels que l'auto-amélioration en un seul clic. L'appli ne demande que 10 Mo pour garder un maximum d’espace et de rapidité sur votre téléphone et passer plus de temps à prendre des photos souvenirs.

Gallery Go est disponible dès aujourd'hui sur Google Play pour les appareils fonctionnant sous Android 8.1 (Oreo) ou supérieur, et seront préinstallés en tant qu'appli galerie sur l'Itel S15 et certains appareils A55, bientôt disponibles au Nigeria.

Google Go : vous aider à profiter du meilleur du web
L’an dernier, nous avons lancé Google Go, qui permet de profiter aisément d’Internet, même sur les smartphones à capacité de mémoire limitée ou avec des connexions capricieuses.

Aujourd'hui, nous annonçons quelques mises à jour qui, nous l'espérons, rendront Google Go encore plus utile. Nous avons intégré la fonction Discover feed dans Google Go pour vous aider à suivre l’actualité de vos centres d’intérêts. Elle vous donne un aperçu en continu de tout ce que vous aimez, comme les derniers résultats de votre équipe de football, les personnalités que vous suivez, la musique et les actualités.

Dès la semaine prochaine, vous pourrez également accéder à l'Assistant directement depuis Google Go. En commandant seulement par la voix, vous pourrez demander à Google d'appeler votre mère, de jouer la dernière vidéo de Burna Boy, ou de vous trouver le meilleur jollof de la ville. L’assistant est également proposé avec une nouvelle voix nigériane.

Google Lens et Bolo : comprendre et apprendre en toute simplicité
Google Lens permet à tous d’en apprendre davantage sur le monde qui les entoure grâce à leur appareil photo et leurs photos. C'est pourquoi nous lançons Lens dans Google Go pour que tout le monde puisse lire, traduire et rechercher les mots qu'ils voient, simplement en utilisant leur appareil photo. Il suffit d’ouvrir Lens, de le pointer vers un signe et d’écouter les mots lus à voix haute. Si vous ne parlez pas la langue, vous pouvez la faire traduire dans votre propre langue. Aujourd'hui, nous lançons également un support en hausa, yoruba et igbo.

Bolo est une appli de lecture basée sur l’apprentissage oral qui aide les enfants à apprendre à lire en anglais. Il les encourage à lire à voix haute et leur font ensuite un retour individualisé et personnalisé pour les aider à améliorer leurs capacités de lecture. Nous avons déjà lancé Bolo en Inde cette année et aujourd'hui, nous l'introduisons au Nigeria et au Ghana.

Un avant-goût du Nigeria avec Google Arts & Culture
Google Arts & Culture a élaboré un projet, Come Chop Bellefull: A Taste of Nigeria qui rend hommage à la culture culinaire variée et vivante du Nigeria, à travers les générations et les régions du pays. Vous pouvez maintenant explorer la cuisine et la culture régionales nigérianes grâce à 2000 images en haute résolution et 30 histoires créées en collaboration avec The Centenary Project at the Pan-Atlantic University.

Entrez dans la cuisine de maman Ashake, prenez part à la célébration du New Yam Festival avec Nike Davies-Okundaye et découvrez les secrets de fabrication des boissons préférées de Tundun Tejuoso, propriétaire du Jazzhole. D'est en ouest, du nord au sud. De Ofe Owerri à Akara, de Tuwo Masara à Edikaikong.

Actions en faveur des musiciens nigérians sur YouTube
YouTube a annoncé aujourd'hui son engagement à apporter son soutien aux talents émergents du Nigeria. Pour commencer, YouTube s'associe à la star nigériane de la musique, M. Eazi, et à l'initiative emPawa pour apporter son soutien à 10 musiciens nigérians émergents et les aider à créer, à développer leur fan-base et à se connecter au monde entier via YouTube.

emPawa Africa est une initiative et un incubateur lancé par M. Eazi qui donne à la prochaine génération d'artistes africains, les outils, les connaissances, les réseaux et les investissements dont ils ont besoin pour devenir des artistes indépendants. Jusqu'à ce jour, emPawa a aidé 22 artistes nigérians à se former pour développer leurs compétences sur des plateformes numériques telles que YouTube.

Chaque jour, au Nigeria, en Afrique et dans le monde entier, des gens se tournent vers Google pour avoir de l'aide. Nous espérons que les produits et les mises à jour que nous annonçons aujourd'hui rendront Google encore plus utile pour trouver ce que vous cherchez et faire avancer les choses. Nous maintenons notre engagement à mettre à portée de tous, partout dans le monde, le pouvoir qu'a la technologie à transformer nos vies.

Publié par : Juliet Ehimuan-Chiazor Directrice pays, Google Nigeria


Inviting News Organizations in Africa, Middle East & Turkey to the Google News Initiative (GNI) Innovation Challenge

Today, news publishers in many parts of the world are grappling with questions of how quality journalism can thrive in the digital age. With economic models changing, declining print revenue, and new ways in which people are consuming news, unprecedented challenges are facing the news industry.

With these fast-paced changes, innovation has never been more important. News organizations and startups are experimenting with new approaches to adapt to the changing consumption and business models.


Last year, we announced the Google News Initiative (GNI), the global umbrella that pulls together everything we do at Google to help news players in their transition to a digital future. We’re happy to announce the GNI Innovation Challenge in Africa, the Middle East, and Turkey (MEA&T), a call for projects from news organisations of every size. We’re inviting proposals for projects to address increasing engagement with readers and/or exploring new business models in any form such as subscriptions, membership programs, etc…
 
Application window open from June 12 - Sep 2


The best part about innovation is that it can come from anywhere and everywhere. We want to make sure that all news organizations, large and small, legacy publishers as well as new entrants, have the opportunity to inject new ideas and shape the future of the industry. Traditional publishers, news startups and associations that aim to build innovative digital media projects are all eligible to apply.
 
A panel will evaluate the submissions and fund selected projects up to $150k, with funding for up to 70 percent of the total project cost. The funding will be reviewed against several criteria, including a “sharing component” - for example, a project proposal can include publishing findings or holding a public seminar to encourage applicants to share the knowledge and learnings to others.

How to apply?


The application window for project submissions is now open until September 2. For more information on eligibility, rules and criteria, and funding, please visit the Google News Initiative website. We are also holding an online town hall on July 3 at 10 am GMT (11am London time). Click on this link on the day to see a live presentation and have the opportunity to ask questions.


Posted by Ludovic Blecher, Head of Google News Initiative Innovation



 ====


Invitation des organismes de presse d'Afrique, du Moyen-Orient et de Turquie à relever le Défi de l'innovation de Google News Initiative

Aujourd'hui, dans de nombreuses régions du monde, les éditeurs de presse se heurtent à la question de savoir comment maintenir un journalisme de qualité dans un monde régi par le numérique. Avec l'évolution des modèles économiques, la baisse des revenus de la presse écrite et les nouveaux modes d'information, le secteur de la presse est confronté à des défis sans précédent.

Face à la rapidité de ces changements, l'innovation n'a jamais été aussi importante. Des organismes de presse et des startups expérimentent actuellement de nouvelles approches pour s'adapter à l'évolution de la consommation et des modèles économiques.

L'an dernier, nous avons annoncé la création de Google News Initiative (GNI), une plate-forme mondiale rassemblant tout ce qui se fait chez Google pour aider les acteurs de la presse dans leur transition vers un avenir numérique. Nous avons aujourd'hui le plaisir d'annoncer le lancement du Défi de l'innovation (Innovation Challenge) de GNI en Afrique, au Moyen-Orient et en Turquie (MEA&T), un appel à projets pour les organismes de presse de toute taille. Nous attendons des propositions de projets visant à développer la collaboration avec les lecteurs et/ou à explorer de nouveaux modèles économiques prenant différentes formes, comme les abonnements, les programmes d'adhésion, etc.

Dépôt des candidatures du 12 juin au 2 septembre

La force de l'innovation, c'est qu'elle peut venir de n'importe où. Nous voulons faire en sorte que tous les organismes de presse, grands et petits, ainsi que les éditeurs traditionnels et les nouveaux venus aient la possibilité d'injecter de nouvelles idées et de façonner l'avenir du secteur. Les éditeurs traditionnels, les jeunes entreprises de presse et les associations qui souhaitent mettre sur pied des projets novateurs dans le domaine des médias numériques peuvent tous présenter leurs propositions.

Un comité évaluera les demandes et financera les projets sélectionnés à concurrence de 150 000 $, le financement pouvant représenter 70 % du coût total du projet. Le financement sera examiné selon plusieurs critères, dont celui du « partage » - par exemple, une proposition de projet peut prévoir la publication de résultats ou l'organisation d'un séminaire public pour encourager les candidats à partager leurs connaissances et leurs apprentissages.

Comment participer ?

Le dépôt des projets peut se faire jusqu'au 2 septembre. Pour en savoir plus sur les conditions d'admissibilité, les règles et les critères, ainsi que le financement, rendez-vous sur le site Web de Google News Initiative. Nous tiendrons également une forum en ligne le 3 juillet à 10 h GMT (11 h, heure de Londres). Cliquez sur ce lien le jour même pour assister à une présentation en direct et poser vos questions.

Publié par : Ludovic Blecher, responsable de Google News Initiative Innovation

Advance your career with the Google Africa Certifications Scholarships

Building upon our pledge to provide mobile developer training to 100,000 Africans to develop world class apps, today we are pleased to announce the next round of Google Africa Certifications Scholarships aimed at helping developers become certified on Google’s Android, Web and Cloud technologies.


This year, we are offering 30,000 additional scholarship opportunities and 1,000 grants for the Google Associate Android, Mobile Web, and Associate Cloud Engineer certifications. The program will be delivered by our partners, Pluralsight and Andela, through an intensive learning curriculum designed to prepare motivated learners for entry-level and intermediate roles as software developers in these fields. Interested students can learn more about the Google Africa Certifications Scholarships and apply here.
Africa is on track to have the largest working-age population of 1.1 billion by 2034. Today’s announcement is about preparing the youth for the jobs of tomorrow by equipping them with the right developer skills. Google’s certifications are developed around a job-task analysis that test learners for skills employers expect developers to have in these domains.



Our continued initiatives focused on digital skills training, education and economic opportunity, and support for African startups and developers, demonstrate our commitment to helping advance a healthy and vibrant developer ecosystem. By providing support for training and certifications we will help bridge the unemployment gap on the continent through increasing the number of employable software developers.



We have already seen evidence that becoming certified can make a meaningful difference to developers and employers. Adaobi Frank - a graduate of the Associate Android Developer certification - got a better job that paid her 10X her previous salary after completing her certification. Her interview was quicker as her employer was convinced that she was great for the role after she mentioned that she was certified. Now, she's got a job that helps provide for her family. Through our efforts this year, we want to help many more developers like Adaobi and support the growth of startups and technology companies throughout Africa.


                                  Google Android Certification and Africa Scholarships | Ada's Story

Please click here to apply for the scholarship.

Posted by William Florance, Global Head, Developer Training Programs

YouTube Music Debuts in South Africa: It’s All Here

From the “Global Citizen Festival: Mandela 100” live stream featuring Beyonce to landmark videos like “Despacito,” “New Rules” and “This Is America,” people come to YouTube to be part of music culture and discover new music.


But YouTube was made for watching, which meant fans have had to jump back and forth between multiple music apps and YouTube. Those days will soon be over. Today, we’re excited to bring YouTube Music to South Africa.

YouTube Music is a new music streaming service made for music listening, on top of the magic of YouTube: making the world of music easier to explore and more personalized than ever. Whether you want to listen, watch or discover - all the ways music moves you can be found in one place.




Here are six reasons we think you’re gonna like YouTube Music:
  1. It’s ALL here. Not just music videos, but official albums, singles, remixes, live performances, covers and hard-to-find music you can only get on YouTube.
  2. Recommendations built for you. A home screen that dynamically adapts to provide recommendations based on what you’ve played before, where you are and what you’re doing. At the gym workin’ on that fitness? Escaping during your commute? The right music is right here, built just for you.
  3. Thousands of playlists across any genre, mood or activity. That means no matter what kind of music you like, where you are, what you’re doing, or what mood you’re in, you can easily find the right playlist for that moment. Try “House hotlist” to discover the best in house music or “SA’s hip hop hotlist” to get the heart rate going.
  4. Smart search so we’ll find the song, even if you can’t remember what it’s called. Try “that South African fainting song” or “the song with clicking” - We got you. You can also search by lyrics (even if they’re wrong). It’s “Starbucks lovers,” right?
  5. The hottest new music. We’ll keep you on top of what’s hot! The hottest videos in the country right now are right there, on their own dedicated Hotlist screen. And our popular YouTube Charts like Top 100 Songs South Africa are available in YouTube Music as playlists so you can keep up with the latest and greatest.
  6. No internet? No problem. Get YouTube Music Premium to listen ad-free, in the background and on-the-go with downloads. Plus, your Offline Mixtape automatically downloads songs and videos you love just in case you forgot to.

While fans can enjoy the new ad-supported version of YouTube Music for free, we’re also launching YouTube Music Premium, a paid membership that gives you background listening, downloads and an ad-free experience for R59.99 a month. And for a limited time, music fans can get three months free of YouTube Music Premium here, R59.99 per month after, R89.99 per month for a Family Plan).





YouTube Premium also launches today
Starting today, you can also upgrade to YouTube Premium, providing members with the benefits of Music Premium, plus ad-free, background, downloads across all of YouTube. Try YouTube Premium free for three months here, R71.99 per month after, R109.99 per month for a Family Plan).
“South

Google Play Music subscribers will automatically receive access to YouTube Music Premium at their current price. Nothing is changing with Google Play Music - you'll still be able to access all of your purchased music, uploads and playlists in Google Play Music just like always.


Get the new YouTube Music from the Play Store and App Store today or check out the web player at music.youtube.com. You can signup for YouTube Premium at youtube.com/premium.


Posted by the YouTube Music Team




 ====




YouTube Music fait ses débuts en Afrique du Sud : Tout est là.

Du Global Citizen Festival: Mandela 100 diffusé en direct avec pour invitée Beyoncé jusqu’aux vidéos cultes comme «Despacito», « New Rules » et « This Is America », on se connecte à YouTube pour faire partie de la culture musicale et découvrir de nouvelles sonorités.

Mais YouTube a été conçu pour regarder des vidéos, ce qui supposait de jongler entre plusieurs applications musicales et YouTube. Cette époque sera bientôt révolue. Aujourd’hui, nous sommes heureux de présenter YouTube Music en Afrique du Sud.

YouTube Music c’est un nouveau service de musique en streaming qui permet d'écouter de la musique, en plus de la magie de YouTube : rendre le monde de la musique plus accessible et plus personnalisé que jamais. Que vous souhaitiez écouter, regarder ou découvrir, toutes les tendances de la musique sont réunies au même endroit.

Voici six raisons pour lesquelles vous allez adorer YouTube Music :

  1. TOUT est là. Pas seulement les vidéoclips mais aussi les albums officiels,les singles, les remix, les concerts en direct, les reprises et de la musique que vous ne trouverez que sur YouTube.
  2. Des recommandations rien que pour vous Un écran d’accueil qui s’adapte de façon dynamique pour fournir des recommandations en fonction de ce que vous avez écouté précédemment, de l’endroit où vous vous trouvez et de ce que vous êtes en train de faire. En salle de sport workin’ on that fitness? Vous voulez un moment d’évasion pendant vos trajets quotidiens ? Les bonnes musiques sont ici, avec un programme rien pour vous.
  3. Des milliers de playlists dans tous les genres, quelles que soient votre humeur ou votre activité. Peu importe le genre de musique que vous aimez, où que vous soyez, quelle que soit votre activité ou votre humeur du moment, vous pouvez trouver facilement la playlist qui vous convient. Laissez-vous tenter par les « dernières tendances de la musique house » et découvrez les meilleurs dans ce genre ou la SA hip hop » pour bouger et vous éclater.
  4. La fonction de recherche intelligente vous permet de trouver la chanson, même si vous ne vous souvenez plus du titre. Essayez « cette chanson sud-africaine dont le refrain invite à faire semblant de s’évanouir » ou « la chanson avec des bruits de clic » - We got you. Vous pouvez aussi faire une recherche sur les paroles (même si ce ne sont pas les bonnes). C’est bien « Starbucks lovers », n’est-ce pas ?
  5. Les nouvelles musiques les plus tendance Grâce à YouTube Music, restez au top des tendances ! Les vidéos les plus vues du pays sont désormais accessibles, sur leur page dédiée. Sans oublier les YouTube Charts comme le Top 100 des chansons sud-africaines qui sont disponibles sur YouTube Music sous forme de playlists afin de ne manquer aucun des succès les plus récents ni les classiques.
  6. Vous n’avez pas accès à Internet ? Ce n’est pas un problème. Abonnez-vous à YouTube Music Premium pour écouter vos musiques sans publicité, en arrière-plan pendant vos déplacements, grâce aux téléchargements. De plus, votre Offline Mixtape télécharge automatiquement les chansons que vous aimez, au cas où vous auriez oublié.
Alors que vous pouvez profiter gratuitement de la nouvelle version de YouTube Music avec publicité, nous lançons également YouTube Music Premium, un abonnement payant qui vous permet d’écouter, de télécharger et de vivre une expérience sans publicité pour 59.99 rands par mois. Ce n’est pas tout, vous pouvez bénéficier de trois mois gratuits sur l’abonnement à YouTube Music Premium en cliquant ici pour 59,99 rands par mois, puis, 89,99 rands par mois pour un Abonnement famille).


Le lancement de YouTube Premium c’est également aujourd’hui
À partir d’aujourd’hui, vous pouvez également passer à YouTube Premium. Ce service propose aux abonnés les avantages de Music Premium, sans publicité, des téléchargements sur l’ensemble de YouTube et un accès aux émissions et aux films disponibles sur YouTube Originals . Essayez YouTube Premium gratuitement pendant trois mois en cliquant ici pour 71,99 rands par mois, puis, R109,99 rands par mois pour un Abonnement famille).

Les abonnés de Google Play Music auront automatiquement accès à YouTube Music Premium au tarif actuel. Rien ne change avec Google Play Music - vous pourrez toujours accéder à toute la musique achetée, aux téléchargements et aux playlists dans Google Play Music.

Accédez à la nouvelle version de YouTube Music via l’App Store et App Storedès aujourd’hui ou essayez le lecteur web à l’adresse suivante music.youtube.com. Vous pouvez vous abonner à YouTube Premium à l’adresse suivante youtube.com/premium.

Publié par l'équipe musicale YouTube